«Je ne veux pas gagner ma vie, je l’ai.» Boris Vian, L'écume des jours

7/23/2012

gestern so wie heute, aber anders

 
aujourd'hui comme hier, mais différemment

Keine Kommentare: